Le sextoy connecté a pénétré notre sexualité

Comme de nombreux objets du quotidien, le sextoy s’est amélioré avec le temps, accaparant les technologies au fur et à mesure de son évolution. Il était donc inévitable que les stimulateurs clitoridiens, oeufs vibrants, godemichés et autres joyeusetés sensuelles, trouvent leur version connectée.

L’utilisation de sextoys n’est plus taboue. Ces instruments de plaisir, qu’ils soient petits ou grands, destinés aux hommes ou aux femmes, représentent un marché immense de 22 milliards de dollars. Leur utilisation est acceptée, leur utilité, dans le couple comme dans le célibat est, elle, avérée.

Le sextoy connecté au sein du couple…

Cela peut paraître surprenant à ceux qui se font encore une image puritaine du sextoy, mais la majorité de son utilisation se fait au sein du couple. D’après une étude Ifop, 45% de la population française a déjà utilisé un sextoy à deux, contre 29% en effort solitaire. Car le sextoy n’est plus un objet uniquement masturbatoire ! C’est un bout de piment qui vient se glisser dans l’intimité d’un couple à la recherche de nouvelles expériences.

Une application, ou une télécommande, décide de la fréquence des vibrations, à distance. Bien qu’ils soient nombreux et qu’il est complexe de définir quel est le meilleur sex toy connecté et contrôlable à distance, il sera toujours aisé de pimenter un dîner aux chandelles… D’ailleurs, 75% des Françaises en couple se disent prêtes à utiliser un sextoy dans leurs relations avec leur partenaire. Mais la technologie 3.0 se met aussi au service de couples séparés par la distance. Loin des yeux, loin du coeur, dit-on, mais des sextoys spécifiques aux relations longues distances sont là pour, au moins, rapprocher les sexes.

… et du célibat

Si cette technologie de simulation sexuelle permet de lier, le temps d’un ébat, deux corps séparés par les kilomètres, offre aussi à des célibataires une expérience masturbatoire augmentée, connectée.

La fameuse plateforme de streaming pornographique, Pornhub, qui comptait 92 milliards de vues en 2016, a lancé un service connecté synchronisant un sextoy masculin à la vidéo en cours. Car, si cela peut paraître encore une fois surprenant, les achats de sextoys sont faits à 70% par des hommes !

Le sextoy n’a plus honte !

Grâce à l’évolution des moeurs sur ces objets et à leur amélioration technologique, les sextoys ont su trouver leur place dans la sexualité contemporaine. En dix ans, la proportion de Françaises à admettre avoir déjà utilisé un sextoy est passée de 9% en 2007 à 49% aujourd’hui : les sextoys ne sont plus un objet de honte. Connectés, ils deviennent même un objet de désir, pour pimenter ou rapprocher un couple, ou combler le vide d’un célibat.

Bien sûr, qui dit objet connecté dit risques de sécurité des données et les premiers écueils de la masturbation connectée ont, rapidement, fait parler de cette technologie. Lorsqu’un sextoy équipé d’une caméra, par exemple, fait preuve de failles de sécurité énormes, cela fait jaser.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *