edging

Et si vous pouviez décupler la force de votre orgasme ? C’est la promesse de l’edging

Lorsqu’il s’agit de savoir comment avoir des orgasmes meilleurs et plus intenses, on pourrait croire que tout a déjà été écrit. Sur Internet, on peut trouver toutes sortes de conseils adressés aux novices comme au plus expérimentés. Pourtant, la plupart de ces guides négligent une technique simple et extraordinairement efficace : le edging.

Qu’est-ce que le edging ?

En anglais, « edge » signifie « bord », comme le bord d’une table, par exemple. Ainsi, le « edging » est la technique qui consiste à contrôler l’excitation sexuelle jusqu’à être au bord de l’orgasme, sans l’atteindre complètement. Si vous le faites suffisamment de fois, votre corps finira par devenir un nid de sensations et l’orgasme, quand vous y parviendrez, sera beaucoup plus fort et plus intense.

Fait amusant pour compliquer un peu les choses : le edge play, qui n’a rien à voir avec le edging, est une pratique BDSM qui implique de tester les limites psychologiques d’une personne. Les activités de edge play varient beaucoup, mais sont souvent profondément taboues, intenses, émotionnelles, parfois violentes, mais aussi très érotiques. Elles comprennent notamment l’asphyxie érotique, qui restreint l’apport en oxygène.

Quel est l’intérêt du edging ?

Avoir de meilleurs orgasmes n’est pas une raison suffisante ? Très bien. Voici d’autres avantages.

Pour les hommes, l’attrait principal du edging est que les rapports sexuels durent plus longtemps. Le edging séduit également les gens qui veulent rester dans un état d’excitation prolongée.

Pour les femmes, retarder l’orgasme de leur partenaire leur donne le temps de s’échauffer et augmente la probabilité d’atteindre l’orgasme.

L’edging : un orgasme puissance 1000

La pratique de l’edging est le fait d’atteindre un seuil d’excitation maximale sans pour autant parvenir à l’orgasme, mais ce, par choix”, explique Sophie Greene. La spécialiste cite les travaux de Masters et Johnson, pionniers de l’étude de la sexualité humaine dont le parcours a inspiré la série Masters of Sex : “Selon les phases d’excitation décrites par les deux sexologues, cet état d’excitation correspondrait à la phase dite de « plateau » où l’excitation sexuelle est à son maximum, avant l’orgasme.” Il s’agit donc de retarder l’orgasme au maximum avant de s’abandonner à un plaisir décuplé.

Femme et homme, égaux face à l’edging ?

La sexologue explique que les effets de cette pratique seront similaires pour l’homme et la femme, l’excitation atteignant un degré très élevé : “On observe une accélération du rythme cardiaque, une fréquence respiratoire rapide et thoracique, une dilatation des pupilles entre autres signes de l’excitation. On peut aussi commencer à observer de légères contractions du périnée mais plus douces et moins rythmées que lors de l’orgasme.” Si l’objectif est bien entendu d’obtenir un orgasme beaucoup plus puissant et intense, le ressenti va varier d’une personne à l’autre : “Un homme peut se sentir par exemple valorisé de savoir maintenir son excitation sans éjaculer pour autant. Compte tenu de la fréquence de l’éjaculation rapide, il y a de quoi se sentir « capable » et « compétent » lorsque l’on sait très bien maîtriser son excitation”. Ce peut être une source de grande satisfaction et en quelque sorte de fierté. L’idée pourrait également être pour l’homme de permettre à la femme de prendre elle-aussi beaucoup de plaisir, voire qu’elle puisse avoir plusieurs orgasmes tout en profitant lui-même de sensations d’excitation très fortes.

Vous voulez tout savoir sur le point G et l’éjaculation féminine ? Découvrez des tutos et une méthode expliquée en vidéo :

 

Pendant combien de temps faut-il retarder l’orgasme ?

C’est à vous de voir !

le edging pour jouir plus fortSi vous ne connaissez pas d’expert pouvant vous enseigner l’art du edging, vous pouvez vous entraîner à la maison, en vous masturbant. Écouter son corps et savoir comment il réagit à certaines sensations, pressions et rythmes est extrêmement utile, pas seulement pour la masturbation, mais pour toute activité sexuelle. Comme le dit le célèbre aphorisme grec : « Connais-toi toi-même. » Connaissant les Grecs, ils parlaient sûrement de masturbation.

Le plus simple consiste à se masturber jusqu’à ce que l’on pense que l’on va jouir, puis à s’arrêter pendant une courte période, mais pas au point de perdre l’intérêt et de commencer à scroller Instagram. Plus vous vous entraînerez, plus vous pourrez endurer et le résultat final sera beaucoup plus explosif et agréable.

Les hommes peuvent essayer la méthode du « squeeze », qui consiste à se masturber jusqu’à presque atteindre l’orgasme, à s’arrêter, à presser le bout du pénis pendant environ 30 secondes et à recommencer le processus.

Pour apprendre à pratiquer l’edging, il existe des astuces simples et efficaces, mais surtout très agréables à tester.

Edging: Mesdames, commencez toute seule !

« Je recommande toujours de commencer cette pratique toute seule », assure la sexologue. « En plus d’avoir des effets bénéfiques, la masturbation permet de mieux comprendre ce qu’il faut faire et ce que vous allez ressentir durant l’edging », ajoute-t-elle.

Commencez d’abord par vous exciter, jusqu’à être à la limite de l’orgasme. Il est possible que les premières fois, vous n’arriviez pas à vous retenir: ce n’est pas grave! Réessayez une prochaine fois.

Essayez de comprendre votre corps

La pratique de l’edging va vous aider à mieux connaître votre corps et ses réactions face à l’orgasme et au plaisir. C’est une bonne chose, car cela vous permettra d’être plus à l’aise lors de vos prochains rapports sexuels et d’atteindre l’orgasme plus facilement.

edging en coupleTentez l’expérience à deux

Pour pratiquer l’edging à deux, vous devez procéder au tour à tour. « Les deux amants ne pourront pas gérer leur orgasme en même temps », explique Vanessa Marin. Vous devez donc en parler à votre partenaire, lui expliquer ce que vous essayer de faire et déterminer à quel moment il doit s’arrêter. Vous pouvez par exemple définir d’un code entre vous, car quand vous êtes prise dans le feu de l’action, encore plus à deux, il est parfois difficile de s’arrêter aussi facilement.

Vous voulez tout savoir sur le point G et l’éjaculation féminine ? Découvrez des tutos et une méthode expliquée en vidéo :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *