Le Candaulisme

Le candaulisme est une pratique sexuelle liée à l’excitation de voir son ou sa partenaire avoir des relations sexuelles avec une autre personne. C’est une certaine forme de voyeurisme avec certaines particularités.

Les caractéristiques du Candaulisme

Le candaulisme est généralement un fantasme masculin, où l’homme prend plaisir à regarder sa compagne faire l’amour avec un ou une autre partenaire. Bien que ce fantasme existe aussi chez les femmes, il se fait plus rare. La personne qui devient spectateur de l’acte est alors appelé candauliste.

Cette pratique n’est pas à confondre avec l’échangisme. La principale différence est que le candauliste n’a pas de contact direct avec son ou sa partenaire puis la troisième personne. Bien que le candaulisme soit considéré comme une forme de voyeurisme, il s’en écarte par le fait que le ou la candauliste a besoin d’avoir un lien affectif avec la personne qu’il ou elle regarde pour éprouver du plaisir. Le simple voyeur est excité par la nudité ou la vue d’un acte sexuel quel que soit les personnes impliquées.

Les rituels du candaulisme

Le candaulisme répond à une excitation essentiellement cérébrale lié à l’imaginaire et au fantasmes construits durant toute notre vie sexuelle. De ce fait, la pratique du candaulisme diffère selon chaque couple qui établira ses propres règles pour correspondre à un rite.

Ce rituel, et la succession d’actions et situations qui le composent, répond à un ensemble d’éléments qui seront autant de stimuli qui provoqueront l’excitation recherchée. Cela peut par exemple commencer par un période de séduction entre le ou la partenaire et la troisième personne, puis un slow langoureux, un verre de Champagne aux chandelles, un strip-tease et enfin une suite de pratiques sexuelles plus ou moins déterminées.

Bien que ce ne soit pas toujours si directif, il y a généralement la position du ou de la partenaire qui sera conservée. Il ou elle pourra être alors totalement soumis et répondra aux attentes du ou de la candauliste voire de la troisième personne. A l’inverse, il ou elle pourra non seulement dominer cette troisième personne, mais également le ou la candauliste qui peut dans ce cas être attaché sur une chaise, sur le lit, derrière un miroir sans tain, derrière une porte n’ayant que le trou de la serrure pour observer, etc. Les situations et scénarios peuvent être très variées et peuvent même avec les nouvelles technologies se faire à distance (téléphone portable, webcam) et en différé (enregistrement et envoi de la vidéo sur DVD par exemple).

Pendant tous ces actes, le ou la candauliste reste généralement spectateur et n’intervient pas directement dans l’acte sexuel. Il ou elle peut cependant dans certains cas donner des ordres ou faire partie d’un jeu de rôle en incarnant un personnage qui influe ou non dans l’évolution des choses (servante, domestique, maître, maîtresse, etc.).

Le candaulisme : le plaisir d’être “cocu”

Un désir partagé

Ne vous y trompez pas, les femmes y puisent aussi leur désir et leur plaisir. Comme pour toutes les pratiques libertines, rien ne peut se faire sans l’accord et le respect de chacun. Si l’homme fantasme à l’idée de voir sa partenaire coucher avec d’autres personnes, la femme, de son côté, prend du plaisir à le voir excité.

Pas de domination

La candaulisme est un jeu de complicité où la femme maîtrise autant la situation que son homme. Ce dernier aura souvent un rôle « protecteur » et attentif au respect de sa partenaire puisque son plaisir ne se nourrit que du plaisir de sa moitié.

Pour se lancer, voici quelques conseils pour bien vivre l’expérience :

Accepter le regard des autres sur sa partenaire

Le candauliste accepte l’entière féminité de sa compagne qui peut rayonner aux yeux de tous. Car au-delà de la pratique sexuelle, c’est aussi le regard désirant des autres sur sa femme qui procure une montée du désir.

Gare à la jalousie

Si vous êtes tenté, mais que vous n’avez jamais essayé, attention à bien connaître la réalité de votre désir. Certains hommes ont été surpris par le plaisir de leur femme dans les bras d’autres partenaires. Résultat : l’excitation rêver n’a pas été au rendez-vous. L’expérience ne doit pas être destructrice, mais elle doit renforcer la complicité amoureuse.

Choisir un partenaire expérimenté

Mieux vaut se lancer avec un tiers qui connaît le trip que vous recherchez. Il devra trouver le bon curseur entre l’audace et l’attention à votre complicité pour trouver sa juste place. A vous de le guider et de lui donner les règles

Pourquoi se lancer dans le candaulisme ?

Changer de corps

C’est un bon moyen de trouver de la nouveauté avec sa ou son partenaire, en toute transparence.

Nourrir le fantasme au sein du couple

Certains hommes sont excités rien qu’à l’écoute du récit érotique de leur femme avec un amant. Ils revivent ainsi la scène, ce qui déclenche un désir intense de part et d’autre.

Multiplier le plaisir

Pour les femmes qui sont tentées par une expérience avec d’autres partenaires, cela permet d’accéder à leurs envies, en partageant le plaisir avec leur homme.

ENVIE DE TESTER LA CANDAULISME ?

LISEZ NOTRE ARTICLE SUR « COMMENT BIEN DÉBUTER DANS LE CANDAULISME« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *