« L’orgasme sec » : un orgasme sans sperme

Avez-vous déjà eu un orgasme sans éjaculer ? Si votre réponse est « oui », cela signifie que vous avez expérimenté « l’orgasme sec ».

Nous associons quasiment tous l’orgasme d’un homme à l’éjaculation. Pourtant, il est possible pour un homme de jouir pendant un report sexuel ou une masturbation sans libérer de sperme. C’est ce qu’on appelle un orgasme sec, également connu sous le nom d’anéjaculation orgasmique.

Quelles causes ?

L’orgasme sans éjaculation est du à l’absence de la phase d’émission de sperme malgré les contractions « expulsives » de la musculature du pénis.

Selon les experts, les raisons de l’orgasme sec peuvent être multiples. Chez les plus jeunes il peut être dû à une trop grande fréquence de rapports sexuels : si l’homme éjacule très souvent durant une courte période l’organisme se trouve « en rupture de stock ». Cet à dire que le corps n’a pas eu le temps de reconstituer le sperme… C’est évidemment temporaire et ne doit pas entraîner la moindre inquiétude.

C’est un phénomène qui peut également survenir après une intervention chirurgicale de la prostate ou du col de la vessie, après une complication du diabète ou encore suite à la prise de certains médicaments.

Les orgasmes secs peuvent durer de manière plus ou moins longue. Dans certains cas, c’est même permanent.

Remise en cause de la virilité

Heureusement, l’anéjaculation orgasmique n’est pas nécessairement un grave problème de santé. C’est surtout une pression psychologique pour ceux qui sont touchés. Si l’orgasme sec n’est pas douloureux et que le plaisir est habituellement conservé, il n’en reste pas moins que c’est une situation frustrante et perturbante pour les hommes, habitués à voir dans leur sperme le témoin concret de leur virilité.

Le plaisir ultime ?

Le fait de jouir sans éjaculer est parfois volontairement recherché par certains hommes qui font appel à des techniques tantriques. Conserver leur sperme, tout en ayant du plaisir, ce qui leur permet de poursuivre leurs ébats plus longtemps. Ordinairement, l’éjaculation est associée à une décharge qui s’accompagne d’un état de « vide ». Se retenir d’éjaculer serait selon la philosophie tantrique un booster d’énergie vitale et un amplificateur de bien-être. 

Attention ! Ce n’est pas parce que vous souffrez d’orgasme sec que vous ne risquez rien ! Une très faible quantité de sperme peut toujours être émise. L’anéjaculation orgasmique ne dispense donc pas de préservatif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *