Quel lubrifiant intime choisir ?

Le lubrifiant intime est un élément essentiel pour avoir un rapport sexuel agréable et indolore. Comment choisir ?

À quoi servent les lubrifiants ?

L’utilisation d’un lubrifiant facilite la pénétration, réduit les frottements désagréables et décuple le plaisir lors d’un rapport sexuel. Lorsque la femme est sexuellement excitée, les glandes de Bartholin situées à l’arrière des grandes lèvres du vagin produisent de la cyprine, une substance à base d’eau. Comme le liquide préséminal, celle-ci lubrifie naturellement les parties intimes et rend les rapports sexuels agréables. Il arrive toutefois que le corps ne produise pas assez de lubrifiant naturel pour diverses raisons, entre autres la sécheresse vaginale. Ce phénomène se produit généralement lors de la ménopause ou lorsqu’une femme souffre de mycose vaginale. Il est ainsi indispensable d’utiliser un lubrifiant pour éviter les douleurs et les saignements.

En outre, certaines pratiques comme la pénétration anale et l’utilisation de sex-toys nécessitent l’application d’un lubrifiant intime. Dans le cas où vous utilisez des préservatifs, l’ajout d’un lubrifiant compatible évite une éventuelle rupture et améliore considérablement le confort.

Les différents types de lubrifiants

Trois types de lubrifiants sont proposés sur le marché : les lubrifiants à base d’eau, les lubrifiants à base de silicone et ceux à base d’huile.

Les lubrifiants à base d’eau sont les plus courants. Ils sont également plébiscités par les gynécologues. Ces produits sont faciles à nettoyer et ne collent pas. Ils sont compatibles avec les préservatifs et les masseurs intimes. De plus, le marché en propose une large gamme pour un usage récréatif et médical : inodore et incolore, parfumé, aromatisé, comestible, effet soin hydratant, apaisant, cicatrisant, stimulateur ou retardateur d’orgasme, etc.

Les lubrifiants à base de silicone sont cinq fois plus efficaces que les formulations à base d’eau. Ils conservent leur texture glissante et résistent parfaitement à l’eau. Toutefois, ils ne conviennent pas aux jouets sexuels en silicone. Ils peuvent même les détériorer. En outre, il est nécessaire d’utiliser un savon astringent pour se débarrasser du reste de produit.

Les lubrifiants à base d’huile sont particulièrement conseillés aux hommes pour la masturbation et lors des rapports anaux. Ils peuvent être utilisés pour une pénétration anale ou vaginale ou pour une masturbation, de plus ce sont les seuls lubrifiants qui peuvent être certifiés bio.

Les lubrifiants à base d’huile qui sont hydratants et ceux qui contiennent de l’huile de coco sont antifongiques et donc permettent d’éviter les mycoses.

Par ailleurs, les lubrifiants contenant du paraben sont déconseillés, car ils risquent de perturber le système hormonal et reproducteur. Actuellement, les marques de cosmétiques développent des gammes de lubrifiants certifiés bio. Un lubrifiant à base d’eau ne peut cependant pas être certifié bio même s’il peut être composés d’éléments bio. Ils peuvent être donc totalement naturelles mais ne pas avoir la certification bio. Le terme « naturel », « organique » ou « végan » sera alors employé pour ceux qui recherchent une formule écologique, biologique et exempt de composants d’origine animale. Les lubrifiants bio contiennent généralement de l’aloès Véra, de l’huile de lin et du propylène glycol végétal.

Comment utiliser un lubrifiant ?

Pour des raisons de confort, il est essentiel de réchauffer le lubrifiant dans la main avant de l’appliquer sur la partie intime. Si vous utilisez des préservatifs, il convient d’appliquer une petite goutte de lubrifiant supplémentaire à l’intérieur et à l’extérieur du condom. Vous pouvez également employer un produit lubrifiant pour les caresses préliminaires et la masturbation. Il intensifie le plaisir et la volupté. En outre, doublez la dose de lubrifiant pour faciliter la pénétration anale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *