La levrette

La plus célèbre des positions ne doit pas sa réputation à une bonne stratégie marketing, mais bien parce qu’elle a quelques avantages parmi lesquels celui d’être parfaitement intuitive. Monsieur pourra difficilement manquer sa cible et aura au moins une main libre pour caresser doucement le clitoris de Madame et la combler ainsi du plaisir qu’elle mérite. De son côté, madame en position à quatre pattes aura plus de facilité à détendre sereinement cette intimité souvent plus timide et tendue.

Celle que l’on cite comme étant la position du point G, la levrette, est devenue l’une des pratiques les plus en vogue chez les couples actuels en quête de plaisir intense.

Un peu d’histoire

La position de la levrette est pratiquée depuis l’Antiquité. Son nom vient de la femelle du lévrier, un chien dont les pattes avant sont plus courtes que les pattes arrières et dont le dos est penché. La levrette a donc une connotation animale car la femme est installée à 4 pattes et l’homme à genoux la pénètre par derrière. C’est une position qui fait l’objet de nombreux fantasmes, notamment chez ces messieurs, et c’est aussi un classique du Kamasutra.

Un peu de technique ?

position de la levretteLa levrette ne fait pas l’unanimité auprès des femmes. Car aucun regard, aucun baiser n’est possible. La femme est à 4 pattes, et l’homme se tient derrière elle, à genou, les jambes plus ou moins pliées selon la façon dont sa partenaire écarte les siennes : plus l’écart sera grand, plus il devra se baisser. Se tenant à elle par les hanches, l’homme pénètre alors la femme.

La levrette est au sexe ce que la petite robe noire est à la penderie. Classique, efficace, indispensable, indémodable, formidable, oups pardon, on s’enflamme. (Et en plus elle est moins chère.) Si vous êtes exclusivement clitoridienne, vous devrez demander un coup de main (ou de doigt, deux suffisent amplement en général) à votre cher et tendre pour vous mener au septième ciel. Mais septième ciel ou pas, cette position offre des sensations délicieuses, décuplées par l’excitation qui habite votre partenaire. Enfin qui l’anime. Enfin vous voyez quoi.

Qu’est-ce-que la position de la levrette ?

La femme à quatre pattes prend appui sur ses mains, ou mieux ses avant-bras. L’homme, à genoux, vient la pénétrer par derrière, en la tenant par les hanches ou les fesses. C’est une position à connotation sensiblement animale, qui n’empêche cependant pas la complicité. Cette ambiguïté est délicieuse pour beaucoup, car ce qui n’est pas très clair dans la sexualité, ce qui suscite à la fois l’envie et l’appréhension, peut provoquer une émotion inattendue et un plaisir intense.

La levrette se pratique à quatre pattes ou à genoux, le buste ou seulement la tête en appui sur le lit, s’il est à bonne hauteur, sur le canapé ou tout autre meuble adéquat si on se permet des excursions hors de la chambre.

Une position sexuelle qui libère du regard de l’autre

belle levretteÇa stimule votre côté bestial. Puisque, comme nous l’expliquons plus haut, la levrette est la position que pratiquent les mammifères, elle nous permet, à nous autres homo sapiens civilisés, de renouer avec notre animalité, trop souvent étouffée par la société. On réveille la bête qui est en nous et que l’on doit si fréquemment mettre en cage, on la libère et cela fait du bien ! Bien sûr, cela est vrai pour le sexe en général, mais ça marche d’autant mieux avec la levrette que l’on ne fait pas face à son partenaire pendant l’amour : on se libère alors du regard de l’autre et on ose lâcher prise. On se concentre ainsi bien plus aisément sur le plaisir que l’on donne et que l’on prend, tout simplement.

Les détracteurs de la levrette diront qu’elle stimule surtout le côté brutal et qu’elle est avilissante pour les femmes. Or, elle peut être tendre, lente, sensuelle, ponctuée de caresses et de baisers. Ce qui importe lors d’une relation sexuelle, ce n’est pas ce que l’on fait mais avec qui on le fait (« On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui. »). Pratiquée dans le respect, la position n’est pas plus violente ou humiliante qu’une autre.

Une position sexuelle adaptée aux femmes enceintes

levretteC’est pratique. Les femmes les plus cyniques vous diront que c’est une position parfaite car elle vous permet faire l’amour tout en regardant la télé et en mangeant une glace… Mais les personnes les plus pragmatiques vous diront que c’est surtout LA position idéale pour les petits pénis car elle permet une pénétration profonde. Elle offre par ailleurs aux hommes un meilleur contrôle de leur éjaculation car celui-ci peut adapter le rythme de son va-et-vient à ses besoins (freiner l’éjaculation ou la provoquer). Pratiquée dans sa variante allongée, la levrette mène facilement les femmes à l’orgasme, la pénétration est moins profonde mais le clitoris est davantage sollicité par cet angle de pénétration. Dans tous les cas les mains sont libres de se balader !

Des sensations….

jouir en levretteLes sensations sont intenses car la pénétration est profonde. On dit même qu’elle favorise la stimulation du point G. La pénétration peut également se faire un peu sur les côtés du vagin, en haut ou en bas en choisissant l’angle d’attaque. D’où des sensations possibles très diverses ! Avantages : l’homme peut accéder facilement au clitoris avec sa main pendant la pénétration et ainsi multiplier les plaisirs. Ses mains peuvent également se promener sur tout le corps de sa partenaire. Ainsi, la levrette est la position idéale pour déclencher un multi-orgasme, vaginal et clitoridien.
La levrette permet aussi de se laisser aller plus facilement, de s’abandonner à son plaisir sans se demander comment celui-ci se lit sur le visage. Sans le « face à face », on se concentre davantage sur son excitation sans être distraite ou gênée par le regard de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *