La position de la déesse

La position de la déesse

La position du Kamasutra « la déesse » met la femme en valeur. Du plaisir en perspective pour vous mais aussi pour votre partenaire !

Ça va tanguer dans les chaumières ! L’homme est assis, les jambes écartées. La femme est à califourchon sur lui et introduit le pénis dans son vagin. Maintenant, elle referme les jambes autour de la taille de son partenaire, ondule le bassin dans un mouvement de va-et-vient. C’est une position plus profitable à ces dames : la pénétration, profonde, est assortie de frottements contre le clitoris… quand le ressenti masculin est atténué.

Description de la position du Kamasutra « la déesse » 

L’homme se place en position assise, sur le sol ou sur le lit. Choisissez plutôt le sol si votre lit est mou, car vous allez rapidement perdre l’équilibre si la surface n’est pas stable. L’homme tend l’une de ses jambes, et garde l’autre un peu remontée vers lui, mais pas totalement pliée, juste assez pour assurer son équilibre. La femme vient s’asseoir sur lui, face à lui, et passe ses jambes autour du corps de son amant. Pour vous aider dans votre mouvement, vous pouvez même enrouler complètement vos jambes autour de votre partenaire. La femme effectue des mouvements avec tout son corps, offrant à son amant une vue imprenable sur ses seins.  

Qui peut pratiquer la position du Kamasutra « la déesse » ?

La position de la déesse est accessible à tout le monde ! Il faudra seulement trouver le bon placement qui vous permettra de rester bien en équilibre pendant la position. La femme doit faire quelques efforts, puisque c’est elle qui gère le mouvement. Cette position est très excitante pour l’homme : il vous voit onduler sur lui comme une déesse. La femme peut également s’aider de ses bras pour accompagner son mouvement. Si vous avez aimé la position de la déesse, essayez également celle du miroir ! Pour enchaîner sur cette position, il suffit à l’homme de tendre ses jambes, et à la femme de relâcher son étreinte et de poser ses mains vers l’arrière.

  • Petit plus : La sensualité : échange de regards, de baisers, de souffles, de caresses…
  • Petit moins : Peu de stabilité. Par conséquent, la déesse peut devenir lassante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

www.desirs-coquins.com © 2018 | Accueil - Plan du site - Mentions légales - Contact