La position de la pieuvre

La pieuvre est une de ces positions accessibles à toutes, mais changeant quand même de l’ordinaire. Découvrez ou redécouvrez cet incontournable du Kamasutra.

La position de la pieuvre

La bien-aimée est lascivement allongée sur le dos avec impudeur, invitant son bien aimé à prendre place entre ses cuisses. Il s’installe à genoux, une jambe par dessus celle de sa partenaire, qui vient accrocher l’autre haut sur l’épaule virile de celui-ci. Une promesse d’ébats torrides, l’incitant à visiter sans tabou l’objet de sa convoitise. L’homme s’agenouille devant elle et la pénètre en tenant d’une main la jambe surélevée de sa partenaire, avec l’autre main la jambe allongée. Avec ses mains libres, la femme peut se caresser les seins ou le pénis de son partenaire

Pour réaliser cette position du Kamasutra, allongez-vous confortablement, sur un lit par exemple. Votre partenaire s’agenouille en face de vous, et vous le guidez pour qu’il se positionne correctement entre vos jambes formant une équerre, c’est-à-dire que votre jambe gauche repose sur le lit, entre ses cuisses, pendant que votre jambe droite repose lascivement contre son torse.

Les bénéfices pour elle

Emballement total de sa libido provoqué par l’angle de pénétration à son maximum. Quelque chose d’instinctif prend le relais. Les sensations sexuelles s’amplifient à chaque puissant va-et-vient.

Les bénéfices pour lui

Les pulsions primitives battent le plein. La position est dominante et la pénétration profonde… Sa main libre peut s’égarer avec volupté sur son corps, ses fesses frémissantes de plaisir. L’expérience est haletante.

Les plus de la position de la pieuvre

La position est un incroyable booster d’excitation, en fonction de la souplesse des partenaires, qui permet des caresses osées, y compris sur le clitoris, les seins, dans un ballet virevoltant pouvant lui faire perdre la tête.

Les moins de la position de la pieuvre

La position donne à la bien-aimée peu de marge de manœuvre : cela peut donc être frustrant. De plus, cette position demande une certaine souplesse. Dans le cas contraire… attention aux crampes !

Une astuce coquine ?

Dans la position initiale, elle a les mains derrière la tête. Et si vous jouiez le jeu de la soumission à fond, en le laissant vous attacher les mains. Pour gagner en sensations torrides, vous êtes totalement à sa merci…

La position de la pieuvre : un minimum de souplesse pour un maximum de plaisir

 En théorie, la position de la pieuvre n’est pas très difficile si vous arrivez à effectuer un écart de 90° avec vos jambes. Dans le feu de l’action, en revanche, monsieur risque à la longue de finir penché en avant, et l’angle de 90° peut s’ouvrir un peu plus… En somme, un peu de souplesse peut être nécessaire pour profiter au maximum de cette position du Kamasutra. Pour celles souhaitant passer au niveau supérieur tout en restant dans le même registre, la position le point de bascule devrait leur plaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *