La position du Missionnaire

C’est sans doute la position la plus pratiquée dans notre civilisation, ce qui lui vaut parfois la réputation d’être un peu banale ou routinière, apanage des couples sans trop d’imagination… Mais si la position du missionnaire reste très appréciée pour bien faire l’amour, c’est qu’elle offre aussi de nombreux avantages : position romantique par excellence, rassurante et pudique, elle permet de multiplier les bisous et les caresses et de partager un véritable sentiment de fusion avec le corps de l’autre… Alors n’hésitez pas à lui redonner ses lettres de noblesse !

Contrairement aux idées reçues, la femme n’est pas condamnée à rester passive dans cette position

Dans la position du missionnaire, les amants sont face à face et l’homme allongé sur la femme. C’est une position très confortable, surtout pour la femme qui reste étendue sur le dos. Mais le but n’est pas de s’endormir ! Pour celles qui ont l’habitude de faire l’étoile de mer en attendant que ça se passe, dites-vous bien que même dans cette position, vous pouvez être actives. C’est une position qui permet une grande interaction entre les amants, alors profitez-en…

Même si l’homme est au dessus et impulse la plupart du temps le rythme des va-et-vient, vous avez, mesdemoiselles, l’avantage et le privilège de pouvoir placer vos jambes comme vous le souhaitez et de contrôler ainsi l’angle et la profondeur de pénétration. Vous pouvez également bouger votre bassin, ce qui sera peut-être plus motivant pour vous et souvent très excitant pour votre partenaire qui vous sentira vous animer sous son corps et prendre en main votre plaisir au lieu de subir un rythme imposé. Pour les lecteurs de Belle du seigneur, c’est ce qu’Albert Cohen appelle « faire des sauts de carpe » et dites-vous bien que si les hommes aiment ça, c’est parce que que les femmes aiment ça…

Ayant les mains libres, les femmes peuvent également facilement s’en servir pour caresser ou griffer leur partenaire, ou encore pour lui caresser les testicules ou même lui titiller l’anus – seulement si ce dernier se laisse faire, c’est encore une zone un peu taboue pour pas mal d’hommes. Si vous estimez que les frottements sur votre clitoris ne sont pas assez appuyés, vous pouvez également, mesdemoiselles, glisser votre main entre le corps de votre partenaire et le votre pour vous caresser – n’ayez pas honte, l’important c’est que chacun prenne un maximum de plaisir !

Quelques variantes de la position du missionnaire

  • Au lieu d’écarter les cuisses, la femme peut les resserrer entre celles de l’homme. La pénétration sera ainsi moins profonde – et donc éventuellement moins douloureuse, pour celles qui ont mal quand le pénis rentre trop profondément en elles. Et cette position a le gros avantage de bien stimuler le clitoris et les petites lèvres. Idéal pour ceux qui recherchent un frottement plus appuyé avec le pubis de leur partenaire.
  • Si les deux partenaires écartent les cuisses, la pénétration sera moyennement profonde et la position des cuisses de la femmes permettra également un angle de frottement stimulant le clitoris.
  • La femme peut également placer un coussin sous ses fesses afin de remonter son bassin et de changer l’angle de frottement pendant la pénétration. Cela pourra être beaucoup plus agréable pour certaines !
  • Dans une autre variante, dite la position du bambou, la femme relève les jambes sur les épaules de l’homme. La profondeur de pénétration sera maximale, mais complètement incontrôlable pour la femme. Le pénis frotte la paroi postérieure du vagin et arrive directement en face du col utérin. Alors, dans cette position, allez-y doucement, messieurs, vous pourriez lui faire très mal !

Plus qu’une position où l’homme domine, le missionnaire est donc plutôt une position de fusion et d’harmonie entre les amants, qui peuvent bouger leur corps et leur bassin dans un même rythme, s’embrasser à pleine bouche, se mordre le cou, les bras, le torse, se caresser et même se regarder dans les yeux, acte amoureux tout bête, mais qui pendant l’acte peut devenir très excitant et très fort. C’est aussi une position plus facile et rassurante pour ceux qui n’ont pas l’habitude et/ou qui commencent avec un nouveau partenaire tout comme un moyen de se laisser aller à la jouissance avec quelqu’un que l’on connaît beaucoup mieux… Une position à faire jouer dans toutes ses variantes et toutes ses possibilités !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *