Yoni et Lingam

Pour bien comprendre l’esprit du Kama Sutra, il est nécessaire de faire un aparté sur les zones génitales de l’homme (Lingam) et de la femme (Yoni).

En effet, dans l’Inde antique, le sexe de la Devi (le yoni) est un objet d’adoration et d’extase, il représente à la fois une source de vie, et une source de plaisir.
On le représente généralement par un triangle avec la pointe en bas (triangle pubien), symbole fondamental du tantrisme.

– Le Yoni (« lieu », en sanskrit). C’est l’organe sexuel féminin.
C’est le symbole de la porte ouvrant sur la connaissance secrète, et c’est aussi l’organe qui produit la vie en « hébergeant » le lingam lors de la fusion sexuelle.
Dans l’esprit du Kama Sutra, le yoni n’est pas seulement la vulve féminine, mais a une portée symbolique qui va bien au-delà de l’organe : c’est la source de toute vie, de toute création.

– Le Lingam (« signe » ou « marque » en sanskrit). C’est l’organe sexuel masculin.
C’est le phallus, qu’on associe à la puissance virile. Il n’est pas vénéré en tant que tel, mais plutôt adoré en tant que représentation de Shiva.

En réalité, Yoni et Lingam sont difficilement dissociables. C’est leur Union qui symbolise la création, et par extension la totalité du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *