Comment faire jouir une femme (presque) à tous les coups ? | Désirs coquins

Comment faire jouir une femme (presque) à tous les coups ?

De nombreux hommes ne savent pas trop comment s’y prendre pour que madame atteigne l’orgasme. Et pire, d’autres pensent à leur propre plaisir avant tout, ce qui peut empêcher leur partenaire de jouir. Alors, même si ce n’est pas très facile d’emmener madame au plaisir ultime, ce n’est pas chose impossible !

Pour donner du plaisir à sa partenaire et l’emmener au septième ciel, il n’existe aucune recette miracle. Non seulement les voies du plaisir féminin sont multiples et variées, mais en plus chaque femme est unique. Il existe cependant quelques petits conseils à respecter pour être un bon amant. C’est par ici que ça se passe !

Préparer le terrain et faire monter l’excitation

Comment faire jouir une femme (presque) à tous les coups ? | Désirs coquinsVous aussi, vous aimez que votre homme fasse attention à vous, vous complimente et adopte parfois des attitudes coquines. Vous pouvez lui faire comprendre que vous appréciez particulièrement lorsqu’il vous dit qu’il vous trouve sexy dans cette robe, qu’il a envie de vous, qu’il vous offre des fleurs… Si tout cela vous met dans un bon état d’esprit avant d’entamer une partie de jambes en l’air, pourquoi s’en priver ? Aussi, si vous aimez qu’il vous envoie des petits messages coquins durant la journée afin de suggérer ce qui vous attend le soir, n’hésitez pas à rentrer dans son jeu. Si au contraire, il n’ose pas vous envoyer de sextos car il craint votre réaction, vous pouvez lui en parler ou bien faire le premier pas, en lui envoyant des propositions coquines lorsqu’il est au travail… Il se prendra très vite à ce petit jeu sensuel et n’hésitera pas à réitérer l’opération, afin que l’excitation monte en vous et vous mette dans de bonnes conditions pour vos retrouvailles du soir.

Si Madame est fatiguée, contrariée ou préoccupée, elle aura du mal à se laisser aller. Or, faire le vide dans sa tête est primordial pour se concentrer sur les plaisirs charnels. Désamorcer les conflits, favoriser la communication et l’aider dans les tâches du quotidien sont autant de solutions pour préparer efficacement le passage sous la couette. De même, lui laver les cheveux ou lui faire découvrir la littérature érotique un verre de vin à la main l’aideront sûrement à se mettre dans l’ambiance.

Réaliser de vrais préliminaires

Pour que madame parvienne à atteindre l’orgasme, les préliminaires sont très importants, à condition qu’ils soient dignes de ce nom. Trois petites caresses et deux baisers ne suffiront pas à atteindre le nirvana. Or, la majorité des femmes sont d’accord pour dire que beaucoup d’hommes négligent cette étape pour aller plus vite vers leur objectif. Mais cela est loin d’être une bonne chose, car plus les préliminaires sont longs et intenses, plus la suite procurera du plaisir et plus madame aura des chances de jouir. Alors, incitez votre Jules à découvrir votre corps sous toutes ses coutures, à vous embrasser sensuellement et partout, à vous caresser les jambes, le cou, les seins, le ventre, les fesses et autour de votre sexe. Il doit faire monter l’excitation, en vous effleurant et en titillant vos zones érogènes avec ses doigts, sa langue, ses lèvres…

Comment faire jouir une femme (presque) à tous les coups ? | Désirs coquinsÀ trop viser la performance, ces messieurs risquent de passer à côté de quelque chose… Et s’il y a bien un reproche que les femmes font souvent à leurs amants, c’est les préliminaires bâclés. Pourtant, ces préludes à la séance de câlins font partie intégrante des ébats amoureux. Ce n’est pas pour rien qu’ils doivent, selon les sexologues, durer 30 minutes. Et pas une de moins ! Pour des ébats réussis, il est primordial de faire preuve de sensualité. Souvent, les hommes se concentrent sur les zones érogènes principales en négligeant toutes les autres. Du cuir chevelu, à la plante des pieds, le corps féminin est à explorer dans ses moindres recoins.

Hors de question donc d’aller droit au but, en activant le mode « marteau-piqueur » dès les premières minutes de jeu. Baisers langoureux, caresses, effleurements (et pas uniquement entre les jambes), tous les moyens sont bons pour mettre ses sens en éveil. Ce n’est qu’une fois l’excitation à son paroxysme que l’on peut envisager d’entrer dans le vif du sujet.

Titiller le « bouton du plaisir »

 Véritable clé de la jouissance féminine, le clitoris est uniquement dédié au plaisir. Ainsi, cet organe est extrêmement sensible, car très riche en terminaisons nerveuses. En préliminaires, ou pour mener sa partenaire de jeu vers l’extase, le cunnilingus est particulièrement apprécié par la gent féminine. D’ailleurs, la plupart des femmes ont besoin d’une stimulation du clitoris pour jouir. Des caresses, une langue délicate ou encore un sextoy permettent à coup sûr de déclencher une onde de plaisir électrique.

Privilégier les positions sexuelles stimulantes

En matière de sexe et d’excitation, il existe des positions qui procurent plus de plaisir que d’autres, alors pourquoi s’en priver ? Lorsque le clitoris est en contact direct avec le pubis, les sensations vont se décupler chez madame. Par exemple, la position du missionnaire inversé est idéale afin qu’elle puisse choisir l’intensité des frottements de son sexe contre le corps de son partenaire. De plus, les positions qui permettent une pénétration profonde sont très appréciées des femmes car elles sont très stimulantes pour elles et procurent un plaisir intense. Sur le chemin de la jouissance, vous rencontrez la position de la levrette ou encore celle du missionnaire, mais avec les jambes relevées de part et d’autre de la tête de l’homme afin de permettre une pénétration plus profonde.

Être à l’écoute et s’adapter aux désirs de madame

Comment faire jouir une femme (presque) à tous les coups ? | Désirs coquinsBien qu’il y ait des positions plus excitantes que d’autres, à chaque femme ses préférences et il est important qu’elles soient respectées afin qu’elle puisse jouir. En effet, ce qu’une femme peut particulièrement apprécier, une autre peut le détester. Ainsi, il faut que l’homme s’adapte à sa partenaire, à ses désirs et à ses envies sexuelles… Par exemple, si une femme adore les sex-toys et qu’ils l’excitent particulièrement, autant s’en servir durant les rapports sexuels. Si elle aime les jeux de rôles, les deux partenaires doivent entrer dans les personnages de leur choix, afin d’entamer leurs ébats sexuels et terminer en beauté. Bref, tout ce qui parvient à exciter madame doit être mis en œuvre afin qu’elle prenne un plaisir intense et qu’elle jouisse à coup sûr…

Stimuler les seins

Objet de désir, la poitrine a aussi un rôle essentiel dans le plaisir féminin. Lécher, mordiller, caresser les seins de façon plus ou moins appuyée fait immédiatement monter le désir. Les seins chauffent, se gonflent, les tétons durcissent et deviennent plus sensibles. Pour certaines femmes, la stimulation des seins est une source de jouissance aussi intense que celle du clitoris. Dans certains cas, elle les mène même vers l’orgasme… des seins !

Accepter de se laisser guider

L’échange et la communication sont indispensables à toute séance de câlins réussie. Si malgré toutes ses tentatives Monsieur n’arrive pas à savoir ce qui vous fait jouir, n’hésitez pas à le lui dire ! Choisissez le bon moment pour lui confier vos envies et vos préférences. Cela vous aidera à instaurer une complicité certaine avec votre partenaire. Encouragez-le à se laisser guider afin qu’il sache s’il est sur la bonne voie. Être en phase avec les envies de l’autre est la clé pour atteindre le septième ciel ensemble !

Varier le rythme et les plaisirs

Pour s’amuser sous la couette, il est aussi important de varier les positions (deux ou trois suffisent). Parfois, changer l’angle de la pénétration suffit à décupler le plaisir de sa partenaire. Pour être de bons amants, ces messieurs doivent aussi apprendre à nous surprendre ! Un cunnilingus improvisé en pleine nuit, des scénarios délirants dans des lieux insolites, des petits mots coquins susurrés à l’oreille… rien de tel pour briser la monotonie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *