La 1ère fois avec une inconnue | Désirs coquins

La 1ère fois avec une inconnue

Vous vous apprêtez à coucher avec une femme que vous connaissez à peine pour la première fois. Comment être sûr d’être un “super coup” sans rien connaître de ses goûts ? Comment donner à vos ébats un petit goût de “reviens-y “? Bref comment bien faire l’amour à une femme dont on ne sait quasiment rien ?

Mise en situation

La 1ère fois avec une inconnue | Désirs coquinsCette fille, vous ne la connaissez que depuis quelques heures à peine. Rencontrée dans une soirée, un train, à la piscine, peu importe. Le courant est immédiatement bien passé entre vous, le dialogue s’est instauré très facilement et rapidement il a été clair que vous aviez envie l’un de l’autre. Vous voici donc à présent face à cette merveilleuse créature pleine de désir pour vous qui n’attend qu’une chose : que vous la fassiez grimper aux rideaux.

Seulement voilà, vous, vous n’êtes pas Superman. Certes, vous ne vous en sortez pas trop mal avec les outils que vous avez mais de là à lui garantir à 100% un pied d’enfer… Il faut admettre que ce genre de choses prend habituellement un peu de temps et demande  une certaine connaissance du corps de l’autre, de ses désirs, de ce qui la fait vibrer, etc. Mais pas cette fois : aujourd’hui, vous allez devoir y aller à l’aveugle, sans filet ! Rassurez-vous, cela reste de l’ordre du réalisable.

Un quicky ou prendre son temps ?

Première question : faut-il se ruer dessus et se la jouer amants maudits emportés par la fièvre de leur désir ? Ou au contraire, prendre le temps de faire monter la températurejusqu’à ce que l’ambiance soit tellement Callente que la moindre caresse la fera hurler de plaisir ? À vrai dire, chaque solution à ses avantages et ses inconvénients :

Le quicky :

  • La 1ère fois avec une inconnue | Désirs coquinsAvantages : il faut avouer qu’il a pour lui ce petit côté spontané qui est loin d’être déplaisant. Surtout quand l’ambiance et le feeling entre les deux partenaires s’y prêtent, ça peut donner quelque chose de très hot. Le genre de moment que votre belle adorera raconter à ses copines par la suite : “Et alors là, il m’a bousculée sur la table, a arraché ma culotte et on a baisé comme des bêtes dans la cuisine ! C’était in-cro-ya-ble !!!
  • Inconvénients : en revanche, le quick-sex ne doit souffrir d’aucun problème de rythme. En effet, comme il est assez difficile d’accomplir un exploit sexuel en moins d’une minute, tout tient à l’ambiance et à la fièvre qui vous anime tous deux à ce moment-là. Or le moindre accroc logistique ruinerait le côté spontané et naturel de la chose. Rien de mieux pour tout casser qu’un soutif qu’on n’arrive pas à détacher ou qu’une capote qu’on n’arrive pas à mettre ! Ne restera alors que votre performance technique qui devra être impeccable. Bonjour la pression !

La mise en ambiance :

  • Avantages : le désir et le plaisir féminins sont comme une pile, ils se chargent et s’accumulent. Et lorsqu’ils se libèrent enfin ils peuvent se transformer en véritables torrents emportant tout sur leur passage ! Par ailleurs, prendre votre temps vous permet aussi de “tâter” un peu le terrain et de découvrir ce que votre amante aime (ou n’aime pas…) Ce qui rend quand même les choses plus faciles pour la suite des festivités !
  • Inconvénients : attention par contre, si les femmes peuvent aimer qu’on prenne son temps, trop long n’est pas non plus l’idéal ! Sachez trouver le juste milieu entre un 30 secondes dans l’ascenseur et 5 heures d’interminaaaables préliminaires !

L’art des préliminaires

La 1ère fois avec une inconnue | Désirs coquinsQue sont les préliminaires ? Nous avons bien sûr les grands classiques : les caresses et la stimulation des zones érogènes évidentes (sexe, fesse, seins) avec les mains, les doigts ou la langue. Mais ne vous limitez pas qu’à ça. Ne pensez pas que “sexuel”, pensez aussi “sensuel”. Ainsi une baiser dans la nuque, qui descend le cou puis le long de la gorge peut se révéler être terriblement érotique ! De même qu’une caresse légère de la main qui descend le long du dos et épouse le galbe des fesses. Ou encore une main qui remonte subtilement le long d’une cuisse, évite un zone érogène (qui ne demande pourtant que ça !) et reprend son chemin l’air de rien… Parfois, un peu de frustration peut-être le meilleur des excitants !

Votre botte secrète

Dans tous les cas, quels que seront les choix que vous ferez, le secret pour bien faire l’amour à une parfaite inconnue, c’est de bien être à l’écoute de son corps. Elle n’osera peut-être pas vous dire d’elle-même ce qu’elle aime, mais son corps, lui, réagira ! Des mains qui se crispent ou pressent vos fesses contre elle, des hanches qui se cambrent à la rencontre des vôtres, des halètements et des gémissements seront autant d’indices vous indiquant que vous êtes sur la bonne route…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *