N’oubliez pas les préliminaires !

Les femmes adorent les préliminaires ! C’est pour elles le meilleur moyen de se mettre dans le mood d’une partie de jambes en l’air mémorable. Alors, qu’attendez-vous pour devenir le roi des préliminaires ?

Pourquoi les préliminaires sont si importants ?

On ne le dira jamais assez : pour une partie de jambes en l’air mémorable, il faut prendre le temps de faire monter l’excitation. C’est là que les préliminaires rentrent en jeu : ils permettent de créer une tension sexuelle entre vous et votre partenaire, puis, au fur et à mesure de vos gestes, de vous exciter de plus en plus, jusqu’à ne plus pouvoir attendre pour passer à la pénétration à proprement parlé. Et c’est là que les orgasmes sont les meilleurs, quand vous et votre partenaire vous n’en pouvez plus de désir l’un pour l’autre !

Les hommes ont tendance à négliger un peu les préliminaires, et veulent souvent entrer directement dans le vif du sujet. Il est plus facile pour eux de se mettre directement dans le mood pour du sexe que pour les femmes. Les femmes au contraire ont souvent besoin de ce temps pour faire monter leur excitation et lâcher prise. Alors, si vous voulez rendre une femme folle de désir, appliquez-vous à devenir le roi des préliminaires !

Nos meilleurs conseils pour devenir le roi des préliminaires

Si vous souhaitez devenir le roi des préliminaires, nous pouvons commencer par vous donner quatre points clés, à tester et à appliquer à chacune de vos parties de sexe. Ces astuces reposent sur le fait qu’il faut procéder par étape pour réussir des préliminaires :

Etape #1 : Commencez par découvrir les zones érogènes « potentielles » de votre partenaire, c’est-à-dire les zones les moins sensibles au niveau purement sexuel, mais qui permettent à une femme de se commencer à se mettre dans de bonnes conditions pour du sexe : oreilles, cou, …

Etape #2 : Passez ensuite aux zones érogènes « secondaires », qui sont des zones fortement excitantes, mais toujours sans aller directement au but ultime : son sexe. Ces zones sont par exemple les seins, le pubis, …

Etape #3 : Etape ultime : passez aux choses sérieuses, en excitant directement son sexe, par plusieurs biais qu’on vous décrit juste en dessous.

Etape #4 : Intensifiez l’excitation et faites durer le plaisir des préliminaires, en utilisant des accessoires, des jeux coquins ou des positions idéales sans pénétration.

La pratique et l’écoute de votre partenaire sont les meilleures façons de s’améliorer et de trouver ce qui fait décoller les femmes. Alors, à quand votre prochaine soirée sexe ?

Enfin, gardez en tête que tout est possible ! N’hésitez pas à faire parler votre imagination pendant les préliminaires, et à tester de nouvelles pratiques. Tant que votre partenaire a envie de s’embarquer dans vos envies, pourquoi se priver !

Les préliminaires softs, pour commencer en douceur

Les préliminaires qu’on qualifie ici de « softs » sont les préliminaires à réaliser en étapes 1 et 2 de notre méthode. L’objectif pour vous est de lancer cette soirée sexe, en mettant votre partenaire dans de bonnes conditions pour une bonne partie de jambes en l’air. L’idée est donc de commencer par des caresses sensuelles, sur des zones sensibles mais pas directement sur les zones érogènes les plus connues, pour faire monter le désir. Vous pouvez alors commencer par des caresses généralisées sur tout le corps, en vous attardant sur le cou, les épaules et la chute des reins. C’est le moment aussi de vous lancer dans des baisers passionnés, de vrais baisers langoureux évidemment, mais aussi des baisers sur tout le corps, en insistant également sur la nuque, les oreilles, le ventre.

Déshabillez lentement votre partenaire au fur et à mesure que vous explorez son corps, en prenant tout votre temps pour bien l’installer dans un désir montant. Ne retirez pas encore ses sous-vêtements ! Laissez un peu de temps pour ça !

Les préliminaires poussés, ou comment entrer dans le vif du sujet !

Là, on commence à passer aux choses sérieuses, avec les étapes 3 et 4 décrites un peu plus haut. A ce stade, si vous avez bien fait votre travail, votre partenaire commence à bien se chauffer pour vous, et en demande plus. Pas de souci, vous avez encore de la ressource pour l’exciter encore plus !

Vous pouvez déjà commencer par faire des caresses plus appuyées, plus poussées, sur les seins, les fesses, le creux des reins, … Votre partenaire doit sentir que vous passez à l’étape supérieure avec ces caresses un peu plus prononcées. Approchez-vous ensuite de plus en plus de son sexe, puis commencez à le caresser. Stimulez ainsi son clitoris par des mouvements circulaires ou de va-et-vient, puis insérez-lui un doigt ou deux. A ce stade, elle-même devrait être bien excitée, et vous rendra surement la pareil ! Continuez cette masturbation mutuelle le plus longtemps possible, en intensifiant de plus en plus vos gestes. Pensez aussi que les préliminaires sont un marathon et non un sprint : de temps en temps, ralentissez le rythme en retournant titiller ses seins ou le reste de son corps, le temps de laisser retomber un peu l’excitation… pour mieux retourner sur son clitoris rapidement !

C’est aussi le moment d’aller encore plus loin dans les préliminaires, en réalisant un cunni par exemple. Le cunni est une pratique parfaite pour rendre une femme folle de désir. A la fin des préliminaires, c’est idéal pour faire de vous le roi des parties de sexe ! Vous pouvez aussi utiliser des sextoys ou des jeux érotiques pour encore plus d’excitation. Une fois bien excitée, et si cela la tente, vous pouvez aussi proposer à votre partenaire de réaliser un 69. Cette position du Kâma-Sûtra où vous la léchez pendant qu’elle vous suce est idéale pour terminer des préliminaires en beauté, et fait le lien avec d’autres positions qui permettent la pénétration. A moins que votre partenaire n’en puisse plus de désir et que vous la fassiez jouir sans qu’elle puisse se retenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *