Les sextoys anaux : à la découverte du plaisir anal en douceur

La sodomie a longtemps été considérée comme l’apanage des couples homosexuels. Bien que pratiquée depuis la nuit des temps par les couple hétérosexuels également, la sodomie reste taboue. Néanmoins, cette pratique sexuelle se développe et de nombreux couples la pratique aujourd’hui dans les secrets de l’alcôve intime. La sodomie peut effrayer certaines femme qui redoutent d’éprouver de la douleur.

Néanmoins cette pratique sexuelle peut révéler bien des plaisirs chez la femme et nombreux sont les témoignages de femmes qui malgré une certaine réticence ont pris goût à cette pratique. Si elle est pratiquée avec douceur et partage, la sodomie peut révéler des sensations nouvelles aussi bien chez l’homme que chez la femme.

De nombreux sextoys anaux qui peuvent être utilisés seul pour s’initier à la pratique de la sodomie, ou avec un partenaire afin de découvrir le plaisir anal progressivement. Car s’il existe de nombreux sextoys, il ne faut pas oublier que chacun a un usage spécifique et que les sextoys anaux doivent être utilisé spécifiquement pour cette pratique. Inutile de penser jouer avec un vibromasseur « classique » pour le plaisir anal au risque de finir au urgence parce que le sextoy est resté « coincé » dans votre postérieur !

En effet, dans nos fesses se situent des muscles très puissants (les sphincters) qui ont la capacité « d’aspirer » les petits objets (pensez aux suppositoires). Pour éviter le désagrément d’une visite aux urgences avec un gode coincé dans le derrière, tous les sextoys anaux disposent d’une base élargie afin d’éviter au sextoy de pénétrer entièrement.

Conseils pratiques pour un bon usage des sextoys anaux

Tout d’abord, attention à l’hygiène, nettoyez bien votre sextoy ! Il existe des lingettes ou des sprays spécifiques, mais en leur absence un peu d’eau froide et du savon doux peuvent aussi bien faire l’affaire. Créez une ambiance relaxante et érotique : lumière tamisée, musique calme, bougies… plus vous êtes détendue, plus vous aurez de plaisir !

L’étape clé pour une pénétration agréable est bien sûr la lubrification.

Il existe en boutique des lubrifiants spéciaux « anal » ou « sex-toys » idéaux pour une introduction sans douleur. Déposez une bonne dose de lubrifiant sur le jouet ainsi que sur votre anus et commencez par introduire un doigt ou deux pour le dilater au maximum.

Une astuce : essayez de « pousser » comme pour aller aux toilettes, vous verrez, vous vous détendrez naturellement.

Dès que vous le sentez, faites pénétrer lentement le sextoy. A vous de jouer avec pour sentir vos points de pression les plus agréables !

Voici quelques idées de sextoys pour apprécier la sodomie.

Le Plug anal :

C’est certainement le jouet anal le plus utilisé. Il a une forme conique arrondie et une base large qui se rétrécit au fur et à mesure. Le but de ce sextoy est de détendre progressivement les muscles et de procurer un plaisir intense en stimulant la zone anale. Comme pour les autres sextoys anaux, il est recommandé d’utiliser un lubrifiant et de ne pas choisir dès le départ une taille de plug anal trop grosse. Mieux vaut y aller progressivement. A noter, que comme les godes, il existe des modèles vibrants. Le plug anus vibrant procure une douce sensation en même temps que la pénétration. Important: le plug tient plus du préparateur physique, qui va détendre les muscles du sphincter, en vue d’une sodomie pourquoi pas, que du sextoy qui va et vient. Le plug, en place, solidement installé, peut procurer des sensations cinq fois plus intenses durant une pénétration vaginale, du coup plus serrée.

Le chapelet anal

Encore appelé perles anales, le chapelet anal se compose de perles de tailles variables ou progressives fixées à une corde plus ou moins rigide ou souple. La taille des perles varie de celle d’une bille à la taille d’une balle de golf. Généralement faites en matières douces et sans adhérence (caoutchouc, gelée, latex, plastique), les perles sont fixées sur une corde ou une tige en coton, en nylon transparent, etc. L’ergonomie des perles du chapelet anal permet de s’adapter de façon croissante à la pénétration anale, et elles peuvent être déplacées ou retirées aisément grâce à un anneau situé au bout de la corde : on y va progressivement, en commençant par la plus petite bille, puis on essaye la suivante et on y va lentement. Il est conseillé de toujours utiliser un lubrifiant pour introduire facilement les perles anales. Il est évidemment conseillé de les laver à l’eau chaude et savonneuse après chaque utilisation pour des questions d’hygiène.

 

Le gode anal

Le gode anal est comme son nom l’indique un jouet sexuel destiné à stimuler le plaisir anal. C’est un godemichet de taille variable destiné à être introduit dans l’anus en vue de se préparer à une éventuelle sodomie. Comme dans le cas de toute activité anale, il est recommandé de toujours utiliser un lubrifiant lors de l’introduction d’un gode anal afin de prévenir d’éventuelles blessures et surtout d’insérer l’objet en douceur. Des règles d’hygiène sont également à observer comme laver le jouet sexuel après chaque utilisation, éviter de le partager ou insérer un préservatif avant de l’introduire dans l’anus.

La culotte plug

Comme son nom l’indique, la culotte plug anal est une culotte équipée d’un plug anal… Le plug anal peut servir à détendre l’anus avant d’y insérer un plus gros gabarit, comme un gode anal ou un sexe masculin, ou être porté pendant que vous vaquez à vos occupations quotidiennes afin de vous gratifier d’une stimulation de plus longue durée. Votre petit tour à la boulangerie n’en sera que plus excitant !

Vous en savez désormais un peu plus sur l’utilisation des sextoys anaux et les possibilités offertes par ceux ci. Ils peuvent à loisir être utilisés comme préparatifs avant une sodomie ou comme jouets sexuels lors de jeux coquins sous la couette. N’hésitez pas à commenter et nous livrer vos expériences coquines…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *