regarder du porno en couple

Bon! Le jour 1 s’est bien passé pour tout le monde? Vous avez bien pris un peu de temps pour rédiger à la main vos attestations de déplacement? Super! Ça commence à sentir les vacances à la maison un ‘ti peu!

Si vous vivez en couple ou si vous entretenez une relation sérieuse depuis le début de la pandémie, vous avez probablement appris à mieux connaître les tenants et aboutissants du répertoire sexuel de l’autre. Il n’y a rien de mal à rejouer les classiques ou à s’en tenir à sa zone de confort, mais avec encore de nombreux mois d’enfermement à l’horizon, même le sexe peut commencer à devenir routinier.

Si l’idée de « pimenter votre vie sexuelle » ne vous plaît pas (ou si l’expression « pimenter sa vie sexuelle » vous dégoûte), il est tout à fait possible d’essayer quelque chose de nouveau qui n’implique pas des positions acrobatiques, des lubrifiants aromatisés ou des gadgets coûteux : vous pouvez regarder du porno avec votre partenaire, et vous n’avez même pas besoin de quitter votre canapé pour le faire.

Regarder un porno en amoureux!

On vous propose aujourd’hui (enfin ce soir) comme activité ludique une session de porno en amoureux!

Hier soir, par chez nous, on a essayé d’aller se caler sur Netflix et pas moyen d’y accéder (sans doute le coronavirus est-il en plus en train de casser l’internet au complet)…

Du coup, si c’est rebelote ce soir, pourquoi ne pas tenter un genre de site de streaming différent, et à deux (ou tout seul aussi, bien évidemment, si les portes de la liberté se sont refermées avant que vous n’ayez eu le temps de rejoindre votre dulciné.e – ou votre plan sex-friend)?

Le porno peut être un sujet délicat. Tout le monde n’en regarde pas et tout le monde n’aime pas les mêmes choses. Mais le porno peut aussi devenir une activité commune. L’intérêt d’en regarder en couple n’est pas de faire des comparaisons ou de copier ce que vous voyez à l’écran, mais d’ouvrir la voie à l’expérimentation. Plus simplement, le porno peut aussi vous aider à vous mettre dans l’ambiance lorsque vous ne vous sentez pas au top de votre forme (comme après une journée passée chez vous).

Si vous êtes curieux d’essayer, mais que vous ne savez pas comment vous y prendre ou comment aborder le sujet, voici quelques conseils :

Demandez-vous si vous êtes suffisamment à l’aise avec la personne pour regarder du porno avec elle.

Même si vous avez envie de regarder du porno à deux, il est normal d’avoir des craintes. Donc, avant de demander à votre partenaire s’il est d’accord pour en regarder avec vous, demandez-vous si cela a un sens pour vous et votre relation. Pourquoi avez-vous envie de partager cette expérience avec votre partenaire ? Est-ce pour vous sentir plus proche ? Souhaitez-vous communiquer plus ouvertement sur vos fantasmes et vos désirs, ou en savoir plus sur les siens ? Vous devez connaître vos attentes si vous voulez être en mesure de les exprimer.

Ensuite, faites le point sur vos inquiétudes ou votre anxiété. Vous adorez le porno BDSM, mais vous avez peur que votre partenaire vous juge ? Vous aimez les vidéos de sexe anal, mais vous n’avez pas envie de le pratiquer IRL ? Faites une liste qui énumère ce qui vous excite, ce que vous voulez essayer, et ce que vous ne voulez absolument pas essayer, même si vous aimez regarder.

Ayez des conversations générales sur le sexe et le désir avant d’aborder le sujet du porno.

Votre partenaire ne sait peut-être même pas que vous regardez du porno, alors essayez de tâter le terrain avant de lui proposer de but en blanc d’en regarder avec vous. « Allez-y doucement, conseille la sexologue Gigi Engle. Si vous passez de “Je ne veux pas parler de sexe” à “Ça te dit de mater un gang-bang ?”, vous risquez de perturber votre partenaire. » N’imposez pas ce genre de chose à quelqu’un avec qui vous n’avez jamais eu de conversation ouverte sur le sexe.

Commencez par évoquer ce que vous aimez déjà dans votre vie sexuelle. Faites savoir à votre partenaire à quel point il vous excite. « Faites-lui des compliments chaque fois que c’est possible, dit Jess O’Reilly, sexologue et animatrice du podcast @Sex With Dr. Jess. Cette première conversation ne doit pas nécessairement déboucher immédiatement sur des demandes, et ce ne doit pas être une conversation ponctuelle. »

Sachez mutuellement ce que vous aimez et n’aimez pas.

« Discutez ouvertement de vos intérêts et de vos préoccupations », dit O’Reilly. Et demandez à votre partenaire s’il y a des fantasmes ou des scénarios spécifiques qu’il voudrait particulièrement regarder avec vous. Le but est de trouver un terrain d’entente.

Surtout, instaurez des limites. « Si votre partenaire n’aime pas le sexe brutal ou les actrices très jeunes, évitez de lui en montrer », dit Rain DeGrey, éducateur, auteur et acteur porno. Il peut être judicieux de vous en tenir à des types de corps qui vous ressemblent et/ou qui ressemblent à votre partenaire au début si l’un de vous pense que la comparaison ou la jalousie pourrait s’installer.

N’oubliez pas que vous pouvez décider d’arrêter à tout moment.

Même en ayant planifié les choses à l’avance, il se peut que vous soyez nerveux au moment de passer à l’acte. Certaines de vos préférences ou des préférences de vos partenaires risquent de surprendre, en particulier si elles sont différentes de vos pratiques sexuelles communes. Certains fantasmes peuvent vous exciter sans pour autant correspondre au sexe que vous avez envie d’expérimenter à deux. « Les préférences de votre partenaire en matière de porno n’ont rien à voir avec vous », rassure l’éducatrice sexuelle Sunny Megatron.

Une fois que vous êtes lancés, demandez à votre partenaire s’il aime ce qu’il voit. Si l’un d’entre vous se sent mal à l’aise ou pas aussi excité qu’il le pensait, vous pouvez toujours faire une pause ou arrêter complètement.

Votre attention doit rester avant tout sur votre plaisir et celui de votre partenaire.

Le porno n’est pas un mode d’emploi. « Tout comme vous n’apprendrez pas à conduire en regardant Fast and Furious, vous n’apprendrez pas les nuances du sexe en regardant du porno, dit O’Reilly. En tout cas, vous n’apprendrez certainement pas ce qu’aime votre partenaire à moins que vous ne le lui demandiez. »

Vous n’avez pas non plus besoin de recréer les scénarios et les positions défiant la gravité que vous voyez à l’écran, à moins que vous n’en ayez envie tous les deux, ce que vous découvrirez en gardant votre attention principale sur votre partenaire.

Enfin, si regarder du porno vous semble être une surcharge visuelle, ou si vous préférez laisser libre cours à votre imagination, la littérature érotique (et je ne parle pas de Fifty Shades of Grey) ou les contenus audio peuvent être une bonne alternative. Mais quoi que vous fassiez, soyez honnête avec vous-même et avec votre partenaire

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *