Le humping : la masturbation sans les mains

Le spectre des pratiques pour se masturber est large, et rares sont celles et ceux à avoir exploré toutes ses facettes…

Se masturber sans les mains ?

Le humping, qu’on pourra traduire par « frottage » désigne le mouvement du bassin qui ondule lorsqu’une personne essaye de se faire jouir sans l’aide de ses mains. Recoin de table, coussin, poignée de porte, mais aussi contre le corps de l’autre : tout est bon pour se donner du plaisir. Ainsi, on dit de deux personnes qui se frottent l’une contre l’autre habillées pour faire naître l’excitation qu’elles pratiquent le dry humping, du « frottage sec ».

 

Cette technique de masturbation qu’on associait généralement aux enfants qui découvraient leur corps et qui recherchaient leur plaisir constitue maintenant un genre pornographique à part entière. Les vidéos montrent des femmes qui essayent de se faire jouir désespérément en stimulant leur clitoris frustré de ne pas parvenir à atteindre l’orgasme.

Pour hommes et pour femmes

Si on associe le humping à une pratique de masturbation féminine c’est parce que bien souvent, les petites filles découvrent la masturbation par ce biais. Pourtant c’est loin d’être seulement le cas des petites filles ! Le humping avec un oreiller par exemple est aussi pratiqué chez les jeunes garçons.

Malheureusement tout comme chez les femmes chez qui le humping est encore tabou, cette pratique ne s’est pas non plus démocratisée chez les hommes pour qui la masturbation se résume presque uniquement à la branlette. Chez les femmes en l’occurence le humping est considéré comme juvénile car il implique d’adopter une position et des mouvements bien différents de la représentation sensuelle que l’on se fait d’une femme qui se masturbe.

Si pour les femmes la technique semble plutôt instinctive, chez les hommes un peu moins. Pour la reproduire munissez vous de deux coussins ou alors pliez-en un en deux puis faites un mouvement de va-et-vient. D’abord lentement, puis plus vite, jusqu’à atteindre la jouissance. Peu importe la position choisie, vous trouverez vous-même des variantes.

C’est la technique idéale pour vous faire plaisir et donner à vos mains des vacances bien méritées ou alors les utiliser pour stimuler une autre zone érogène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *