Comment nettoyer ses sextoys facilement | Désirs coquins

Comment nettoyer ses sextoys facilement

Votre sex-toy s’occupe bien de vous, mais la réciproque est-elle vraie ? Le jouet étant intime, sa bonne utilisation et son bon entretien sont une question de santé. Alors, pour nettoyer votre sextoy comme il faut et le garder le plus longtemps possible, suivez nos quelques conseils !

Pour une hygiène irréprochable et la longévité du gadget, prendre en main le nettoyage de son sex-toy est indispensable.

Les gestes indispensables pour un sex-toy tout propre

Vous avez certainement conscience de l’importance de bien nettoyer ses objets du quotidien comme son smartphone ou ses écouteurs. C’est sûr, ces objets-là traînent un peu partout et peuvent devenir de véritables nids à microbes. C’est tout aussi vrai pour les jouets intimes. Même si ceux-là, on les laisse certainement moins traîner !

Règle n°1 : se reporter à la notice

Comment nettoyer ses sextoys facilement | Désirs coquinsL’usage des sex-toys s’est tellement démocratisé qu’il en existe une variété infinie. Les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour trouver des textures, formes et fonctionnalités qui satisferont chacune et chacun. C’est pourquoi il est important de vous référer au mode d’emploi de votre joujou. Et ne pas faire l’impasse sur la partie entretien. Matière, présence d’une batterie ou non, sans oublier son étanchéité sont autant d’infos à connaître !

Règle n°2 : choisir le bon nettoyant

C’est avant tout la matière qui va déterminer la meilleure façon de nettoyer et désinfecter votre gadget.

En matière de sex-toys, on se retrouve avec les jouets poreux en plastique dur, caoutchouc souple, vinyle, nylon, etc. Ces matières ont en commun la présence de minuscules trous dans lesquels s’immiscent les fluides corporels et les lubrifiants. Par conséquent, il y a de grands risques que les germes y prolifèrent.

Les sex-toys poreux doivent être lavés soigneusement à l’eau tiède (pas trop chaude car les matériaux y sont sensibles) avec un savon doux sans parfum.

D’autres matériaux, lisses cette fois, comme le silicone, le pyrex ou l’acier inoxydable ne présentent pas ce même risque. Ils peuvent carrément être plongés dans l’eau bouillante pour une totale désinfection comme on le fait avec une cup menstruelle.

Bien sûr, pas d’alcool ou de produit à base d’alcool !

Règle n°3 : le séchage

Vous l’avez compris : on ne se contente pas de passer vite fait l’objet sous un filet d’eau après avoir fait joujou. On prend le temps de le nettoyer mais aussi de le sécher avec une serviette propre, avant de le ranger dans son étui.

Bien entretenir son jouet intime

Pour profiter de son jouet plus longtemps, mieux vaut éviter certaines maladresses.

Choisir le bon lubrifiant

Il existe différents types de lubrifiants : ceux à base d’eau, d’huile ou de silicone. Le choix se fera donc fonction de la matière dans laquelle est fabriqué le sex-toy. Si ce dernier est en silicone, il vous faudra utiliser un lubrifiant à base d’eau voire d’huile. En tout cas, surtout pas à base de silicone qui endommagerait la surface.

Avec les joujoux en latex, c’est lubrifiant à base d’eau uniquement.

Le ranger correctement

Comme mentionné plus haut, le sextoy se nettoie bien après usage. Mais pas question de le laisser sécher négligemment sur le bord de la baignoire ! Une fois propre et sec, rangez votre sex-toy dans un pochon pour le protéger. Ensuite, c’est comme avec les biscuits entamés : à ranger dans un endroit propre et sec, à l’abri de la lumière !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *