A la recherche du "point A" ou "Deep spot" : une zone érogène peu connue chez la femme | Désirs coquins

A la recherche du « point A » ou « Deep spot » : une zone érogène peu connue chez la femme

On connaissait le point G, zone érogène censée être la clé de l’orgasme féminin. Mais on connaît moins le point A. Située plus profondément dans le vagin, cette zone-ci promet des orgasmes intenses et multiples à qui sait l’apprivoiser.

Qu’est-ce que le deep spot ?

A la recherche du "point A" ou "Deep spot" : une zone érogène peu connue chez la femme | Désirs coquinsLe « deep spot » signifie « point profond ». C’est le Dr. Chee Ann qui aurait révélé son existence en 1997 et la sexologue américaine Barbara Keesling qui aurait répandu l’information dans son ouvrage Le super orgasme féminin traduit en français en 1998 et publié aux éditions Albin Michel.

Contrairement au point G qui se situe à l’entrée du vagin, le deep spot se situe au fond du vagin, près du col de l’utérus, donc pour l’atteindre c’est un peu plus délicat. Et histoire de compliquer la chose, le deep spot se compose de deux points : le « front deep spot » (deep spot avant) ou point A, situé à l’avant et le « back deep spot » (deep spot arrière), situé à l’arrière. Le point A, pour « anterior fornix erogenous zone », a été mentionné pour la première fois dans les travaux sur la sécheresse vaginale du docteur Chua Chee Ann à la fin des années 80. Il a ainsi constaté que la stimulation de cette zone provoquait une lubrification vaginale renforcée et plus de chances d’atteindre l’orgasme.

Le deep spot est donc une zone érogène pas si facile que ça à dénicher, une zone située plus loin que le point G. Ce terme anglais désigne un point profond qui se situe avant le col de l’utérus, au fond du vagin. Sa stimulation est intérieure, cette zone se stimule donc par la pénétration profonde. Lorsqu’on parle de deep spot, on parle en fait de deux points de plaisir, une zone avant et une zone arrière.

Lisez aussi :  Sodomie, sextoys… Quelles sont les pratiques sexuelles préférées des Françaises ?

Les deux point du deep spot sont situés sur la paroi du vagin, ils sont cependant à des endroits différents, mais pas très éloignés. Le front spot, zone avant, se situe à 7 cm de l’entrée du vagin, sur la paroi supérieure. Le back spot, zone située la plus profondément, se trouve à 9 cm de l’entrée du vagin, sur la paroi inférieure de celui-ci. Vous l’aurez compris, cette zone se situe assez profondément, c’est pourquoi il existe différentes façons de la stimuler.

À explorer seul·e…

En fait, le point A fait partie du clitoris interne. Cet organe uniquement dédié au plaisir et qui renferme encore de nombreux secrets court jusqu’au fond du vagin dans sa partie non-visible. C’est en venant stimuler cette partie, très profondément dans le vagin, que des orgasmes fous sont censés arriver.

Pour trouver cette fameuse zone prometteuse d’orgasmes intenses et multiples, en revanche, pas de chemin simplifié. Pour le trouver seul·e, utilisez vos doigts ou un sextoy pour aller jusqu’au col de l’utérus, partie plus ferme. Autour du col, tâtez pour évaluer la sensibilité des zones.

Ou accompagné·e !

À deux, le même principe s’applique. Mieux vaut commencer à tâtonner avec les doigts pour être sûr·e de savoir où ce point se trouve. Quant aux positions sexuelles optimales pour l’atteindre en pleine pénétration, il s’agit de l’Andromaque, de la levrette et du sexe anal. En effet, par sa proximité avec le rectum, le point A peut également être stimulé par ce biais.

Mais attention, si vous ressentez une gêne, voire une douleur au toucher, ne forcez pas. Même si la promesse de ces orgasmes est tentante, elle n’est pas forcément vraie pour tout le monde. D’autant que le col de l’utérus est une zone sensible, autour de laquelle il faut faire attention pendant la pénétration. Si vous n’aimez pas la pénétration profonde, rien ne sert de s’obstiner et explorez d’autres manières d’atteindre l’orgasme.

Lisez aussi :  Découvrir l'éjaculation féminine

Comment stimuler le deep spot ou point A ?

Avant de le stimuler, il faut déjà le trouver. Pour ce faire, on se lance dans une petite exploration de son corps. On se lave les mains et on insère un ou deux doigts à l’intérieur de son vagin, jusqu’à sentir un point dur à l’arrière : le col de l’utérus. Une fois trouvé, il y a plusieurs façons de stimuler ce point-là.

  • Stimuler son deep spot avec ses doigts

On peut le faire avec ses doigts, surtout s’ils sont longs, mais c’est très difficile de le faire seul·e puisqu’il faudrait être penché·e en avant, le dos courbé. On tâte la zone en douceur pour trouver l’endroit qui nous fait du bien, ou au contraire qui nous dérange, car tout le monde ne ressent pas forcément de sensation agréable à son toucher.

  • Stimuler son point A avec son/sa partenaire

A deux ou plus, il faut privilégier les positions qui permettent une pénétration profonde, puisque le deep spot est au fond du vagin. Pour atteindre le deep spot, on peut privilégier la position de l’amazone, de l’amazone inversée, de l’enclume, l’andromaque ainsi que la levrette.

  • Stimuler son deep spot avec des sextoys

On a pu le voir : comme le deep spot se trouve tout au fond du vagin, il n’est pas toujours simple de l’atteindre avec ses doigts. Les sextoys peuvent devenir des alliés de choix pour découvrir et stimuler cette zone. L’idéal ? Les doigts vibrants et les vibromasseurs légèrement incurvés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *